Galerie des collections

Guerre 1914-1918.  Les petits-fils de Garibaldi au Musée de l'Armée des Invalides  : le colonel Peppino Garibaldi et son frère, le capitaine Ricciotti Garibaldi devant les drapeaux pris aux Allemands depuis le début de la guerre. Paris, 26 janvier 1915. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "Les petits-fils de Garibaldi au Musée de l'Armée des Invalides" : le colonel Peppino Garibaldi et son frère, le capitaine Ricciotti Garibaldi devant les drapeaux pris aux Allemands depuis le début de la guerre. Paris, 26 janvier 1915.

Ede

Guerre 1914-1918.  Les petits-fils de Garibaldi au Musée de l'Armée  des Invalides : le colonel Peppino Garibaldi et son frère, le capitaine Ricciotti Garibaldi tenant le drapeau allemand pris par leur glorieux grand-père, Giuseppe Garibaldi, en 1870. Paris, 26 janvier 1915. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "Les petits-fils de Garibaldi au Musée de l'Armée" des Invalides : le colonel Peppino Garibaldi et son frère, le capitaine Ricciotti Garibaldi tenant le drapeau allemand pris par leur glorieux grand-père, Giuseppe Garibaldi, en 1870. Paris, 26 janvier 1915.

Ede

Guerre 1914-1918.  Les petits-fils de Garibaldi au Musée de l'Armée des Invalides  : le colonel Peppino Garibaldi et son frère, le capitaine Ricciotti Garibaldi tenant le drapeau allemand pris par leur glorieux grand-père, Giuseppe Garibaldi, en 1870. Paris, 26 janvier 1915. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du mercredi 27 janvier 1915. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "Les petits-fils de Garibaldi au Musée de l'Armée des Invalides" : le colonel Peppino Garibaldi et son frère, le capitaine Ricciotti Garibaldi tenant le drapeau allemand pris par leur glorieux grand-père, Giuseppe Garibaldi, en 1870. Paris, 26 janvier 1915. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du mercredi 27 janvier 1915.

Ede

Guerre 1914-1918. Deuxième journée de mobilisation à Paris. Chevaux réquisitionnés, le 3 août 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Deuxième journée de mobilisation à Paris. Chevaux réquisitionnés, le 3 août 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. Deuxième journée de mobilisation à Paris, le 3 août 1914. Un barrage devant la gare du Nord. Photographie parue dans le journal  L'Excelsior  du mardi 4 août 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Deuxième journée de mobilisation à Paris, le 3 août 1914. Un barrage devant la gare du Nord. Photographie parue dans le journal "L'Excelsior" du mardi 4 août 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. Deuxième journée de mobilisation à Paris, le 3 août 1914. Gare du Nord : un bureau militaire provisoire. Photographie parue dans le journal  L'Excelsior  du mardi 4 août 1914. . Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Deuxième journée de mobilisation à Paris, le 3 août 1914. Gare du Nord : un bureau militaire provisoire. Photographie parue dans le journal "L'Excelsior" du mardi 4 août 1914. .

Ede

Guerre 1914-1918. Deuxième journée de mobilisation à Paris, le 3 août 1914. On marque un cheval réquisitionné. Photographie parue dans le journal  L'Excelsior  du mardi 4 août 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Deuxième journée de mobilisation à Paris, le 3 août 1914. On marque un cheval réquisitionné. Photographie parue dans le journal "L'Excelsior" du mardi 4 août 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. Première journée de mobilisation à Paris, le 2 août 1914. Réquisition des automobiles, sur l'Esplanade des Invalides (VIIe arr.). Photographie parue dans le journal  Excelsior  du lundi 3 août 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Première journée de mobilisation à Paris, le 2 août 1914. Réquisition des automobiles, sur l'Esplanade des Invalides (VIIe arr.). Photographie parue dans le journal "Excelsior" du lundi 3 août 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. Première journée de mobilisation à Paris. Convoi de mulets le 2 août 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Première journée de mobilisation à Paris. Convoi de mulets le 2 août 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. Première journée de mobilisation à Paris. Réquisition des automobiles, le 2 août 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Première journée de mobilisation à Paris. Réquisition des automobiles, le 2 août 1914.

Ede

Guerre 1914-1918.  Autour des obsèques  du général Gallieni, à Paris, le 1er juin 1916 : à 11 heures. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du vendredi 2 juin 1916. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "Autour des obsèques" du général Gallieni, à Paris, le 1er juin 1916 : à 11 heures. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du vendredi 2 juin 1916.

Ede

Guerre 1914-1918. Inauguration du premier train de bateaux-ambulances organisé par les soins de l'Union des Femmes de France, en collaboration avec le comité d'action des bateaux-ambulance. Mme Perouse. Paris, pont Alexandre-III, 26 novembre 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Inauguration du premier train de bateaux-ambulances organisé par les soins de l'Union des Femmes de France, en collaboration avec le comité d'action des bateaux-ambulance. Mme Perouse. Paris, pont Alexandre-III, 26 novembre 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. En attendant le  Taube  à Montmartre. Parisiens venus observer les monoplans allemands qui survolent de temps à autres la capitale. Début septembre 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. En attendant le "Taube" à Montmartre. Parisiens venus observer les monoplans allemands qui survolent de temps à autres la capitale. Début septembre 1914.

Ede

Guerre 1914-1918.  L'éloquence des balcons : les balcons de Paris offrent une synthèse de l'admirable élan fraternel que suscita la guerre, tant chez les Français que chez les étrangers. Femmes de France, Croix-Rouge, Dames Françaises, Hôpitaux russes, Unions latines, et la Couture, et les Halles, et tant d'autres groupements disent partout l'enthousiasme commun . Hôpital auxiliaire n°50. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du mercredi 17 mars 1915. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "L'éloquence des balcons : les balcons de Paris offrent une synthèse de l'admirable élan fraternel que suscita la guerre, tant chez les Français que chez les étrangers. Femmes de France, Croix-Rouge, Dames Françaises, Hôpitaux russes, Unions latines, et la Couture, et les Halles, et tant d'autres groupements disent partout l'enthousiasme commun". Hôpital auxiliaire n°50. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du mercredi 17 mars 1915.

Ede

Guerre 1914-1918. Messe à la mémoire des soldats morts pour la Patrie, célébrée en l'église des Invalides. Paris, 2 novembre 1914. Mr Delmas, accompagné par Mr Pierné, chante le morceau de Mr X. Leroux. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du mardi 3 novembre 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Messe à la mémoire des soldats morts pour la Patrie, célébrée en l'église des Invalides. Paris, 2 novembre 1914. Mr Delmas, accompagné par Mr Pierné, chante le morceau de Mr X. Leroux. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du mardi 3 novembre 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. Septième journée de mobilisation à Paris. Les autos réquisitionnées pour la Croix Rouge, le 8 août 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Septième journée de mobilisation à Paris. Les autos réquisitionnées pour la Croix Rouge, le 8 août 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. La dernière étape : obsèques d'un soldat français au Val de Grâce. Paris, octobre 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. La dernière étape : obsèques d'un soldat français au Val de Grâce. Paris, octobre 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. Cinquième journée de mobilisation à Paris. Le 5ème de ligne, quittant la caserne de la Pépinière, acclamé par la foule, le 6 août 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Cinquième journée de mobilisation à Paris. Le 5ème de ligne, quittant la caserne de la Pépinière, acclamé par la foule, le 6 août 1914.

Ede

Guerre 1914-1918. En attendant le  Taube  à Montmartre. Parisiens venus observer les monoplans allemands qui survolent de temps à autres la capitale. Début septembre 1914. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du dimanche 6 septembre 1914. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. En attendant le "Taube" à Montmartre. Parisiens venus observer les monoplans allemands qui survolent de temps à autres la capitale. Début septembre 1914. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du dimanche 6 septembre 1914.

Ede

Guerre 1914-1918.  La Russie nous offre des voitures d'ambulance  : remise d'une section de voitures d'ambulance par M. Iswolsky, ambassadeur de Russie en France à M. Millerand, ministre de la Guerre, dans la cour d'honneur des Invalides, le 13 mars 1915. Mr Millerand et M. Iswolsky. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du dimanche 14 mars 1915. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "La Russie nous offre des voitures d'ambulance" : remise d'une section de voitures d'ambulance par M. Iswolsky, ambassadeur de Russie en France à M. Millerand, ministre de la Guerre, dans la cour d'honneur des Invalides, le 13 mars 1915. Mr Millerand et M. Iswolsky. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du dimanche 14 mars 1915.

Ede

Guerre 1914-1918. Exposition des trophées pris à l'ennemi dans la cour d'honneur des Invalides, début février 1915. Un canon de 77. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du mardi 9 février 1915. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Exposition des trophées pris à l'ennemi dans la cour d'honneur des Invalides, début février 1915. Un canon de 77. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du mardi 9 février 1915.

Ede

Pages