Galerie des collections

Guerre 1939-1945. Tas de bois sur un trottoir parisien. Paris, mars 1941. Télécharger Panier
Guerre 1939-1945. Tas de bois sur un trottoir parisien. Paris, mars 1941.

LAPI

Guerre 1939-1945. Tas de charbon, quai de Javel à Paris, octobre 1941. Photo interdite par la censure. Télécharger Panier
Guerre 1939-1945. Tas de charbon, quai de Javel à Paris, octobre 1941. Photo interdite par la censure.

LAPI

Guerre 1914-1918.  M. Herriot multiplie les mesures pour ravitailler Paris en charbon . Paris consomme quotidiennement 7000 tonnes de charbon. Malgré l'entrave apportée par le gel, les péniches arrivent quotidiennement. Déchargement des péniches par les soldats au quai des Orfèvres (les autres quais n'étant pas accessibles) fin janvier 1917. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du jeudi 1 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "M. Herriot multiplie les mesures pour ravitailler Paris en charbon". Paris consomme quotidiennement 7000 tonnes de charbon. Malgré l'entrave apportée par le gel, les péniches arrivent quotidiennement. Déchargement des péniches par les soldats au quai des Orfèvres (les autres quais n'étant pas accessibles) fin janvier 1917. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du jeudi 1 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Après Saint-Sulpice et les Galeries d'Orléans, un nouveau local, clos et chauffé, est mis à la disposition des  sans-feu  par l'Opéra pour la distribution du charbon. La sortie. Paris, 5 février 1917. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du mardi 6 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Après Saint-Sulpice et les Galeries d'Orléans, un nouveau local, clos et chauffé, est mis à la disposition des "sans-feu" par l'Opéra pour la distribution du charbon. La sortie. Paris, 5 février 1917. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du mardi 6 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918.  M. Herriot multiplie les mesures pour ravitailler Paris en charbon . Paris consomme quotidiennement 7000 tonnes de charbon. Malgré l'entrave apportée par le gel, les péniches arrivent quotidiennement. Déchargement des péniches par les soldats au quai des Orfèvres (les autres quais n'étant pas accessibles) fin janvier 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "M. Herriot multiplie les mesures pour ravitailler Paris en charbon". Paris consomme quotidiennement 7000 tonnes de charbon. Malgré l'entrave apportée par le gel, les péniches arrivent quotidiennement. Déchargement des péniches par les soldats au quai des Orfèvres (les autres quais n'étant pas accessibles) fin janvier 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. La vente du charbon dans les coopératives, le 9 février 1917. Vente à la société coopérative  L'Egalitaire , rue Sambre-et-Meuse. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du samedi 10 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. La vente du charbon dans les coopératives, le 9 février 1917. Vente à la société coopérative "L'Egalitaire", rue Sambre-et-Meuse. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du samedi 10 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. La vente du charbon dans les coopératives, le 9 février 1917. Vente à la société coopérative  L'Egalitaire , rue Sambre-et-Meuse. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du samedi 10 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. La vente du charbon dans les coopératives, le 9 février 1917. Vente à la société coopérative "L'Egalitaire", rue Sambre-et-Meuse. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du samedi 10 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Après Saint-Sulpice et les Galeries d'Orléans, un nouveau local, clos et chauffé, est mis à la disposition des  sans-feu  par l'Opéra pour la distribution du charbon. Paris, 5 février 1917. L'entrée. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du mardi 6 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Après Saint-Sulpice et les Galeries d'Orléans, un nouveau local, clos et chauffé, est mis à la disposition des "sans-feu" par l'Opéra pour la distribution du charbon. Paris, 5 février 1917. L'entrée. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du mardi 6 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918.  M. Herriot multiplie les mesures pour ravitailler Paris en charbon . Paris consomme quotidiennement 7000 tonnes de charbon. Malgré l'entrave apportée par le gel, les péniches arrivent quotidiennement. Déchargement des péniches par les soldats au quai des Orfèvres (les autres quais n'étant pas accessibles) fin janvier 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "M. Herriot multiplie les mesures pour ravitailler Paris en charbon". Paris consomme quotidiennement 7000 tonnes de charbon. Malgré l'entrave apportée par le gel, les péniches arrivent quotidiennement. Déchargement des péniches par les soldats au quai des Orfèvres (les autres quais n'étant pas accessibles) fin janvier 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Face à la pénurie de charbon de l'hiver 1917, l'administration tente la mise en place de becs de gaz  à pétrole . Essai à l'angle des rues de Talleyrand et de Constantine. Paris (VIIème arr.), le 31 mars 1917. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du dimanche 1er avril 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Face à la pénurie de charbon de l'hiver 1917, l'administration tente la mise en place de becs de gaz "à pétrole". Essai à l'angle des rues de Talleyrand et de Constantine. Paris (VIIème arr.), le 31 mars 1917. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du dimanche 1er avril 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Distribution de charbon, à l'abri dans l'une des salles de l'ancien séminaire de Saint-Sulpice, prêtée pour l'occasion par l' Oeuvre du Secours de guerre  à une importante société de vente de charbon. Paris, 31 janvier 1917. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du jeudi 1 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Distribution de charbon, à l'abri dans l'une des salles de l'ancien séminaire de Saint-Sulpice, prêtée pour l'occasion par l'"Oeuvre du Secours de guerre" à une importante société de vente de charbon. Paris, 31 janvier 1917. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du jeudi 1 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Face à la pénurie de charbon de l'hiver 1917, l'administration tente la mise en place de becs de gaz  à pétrole . Essai à l'angle des rues de Talleyrand et de Constantine. Paris (VIIème arr.), le 31 mars 1917. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du dimanche 1er avril 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Face à la pénurie de charbon de l'hiver 1917, l'administration tente la mise en place de becs de gaz "à pétrole". Essai à l'angle des rues de Talleyrand et de Constantine. Paris (VIIème arr.), le 31 mars 1917. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du dimanche 1er avril 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Distribution du charbon à l'Opéra de Paris, le 5 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918.  M. Herriot multiplie les mesures pour ravitailler Paris en charbon . Paris consomme quotidiennement 7000 tonnes de charbon. Malgré l'entrave apportée par le gel, les péniches arrivent quotidiennement. Déchargement des péniches et chargement des camions par les soldats au quai des Orfèvres (les autres quais n'étant pas accessibles) fin janvier 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. "M. Herriot multiplie les mesures pour ravitailler Paris en charbon". Paris consomme quotidiennement 7000 tonnes de charbon. Malgré l'entrave apportée par le gel, les péniches arrivent quotidiennement. Déchargement des péniches et chargement des camions par les soldats au quai des Orfèvres (les autres quais n'étant pas accessibles) fin janvier 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. La vente du charbon dans les coopératives, le 9 février 1917. Vente à la société coopérative  L'Egalitaire , rue Sambre-et-Meuse. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du samedi 10 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. La vente du charbon dans les coopératives, le 9 février 1917. Vente à la société coopérative "L'Egalitaire", rue Sambre-et-Meuse. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du samedi 10 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. La vente du charbon dans les coopératives, le 9 février 1917. Vente à la société coopérative  L'Egalitaire , rue Sambre-et-Meuse. Photographie parue dans le journal  Excelsior  du samedi 10 février 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. La vente du charbon dans les coopératives, le 9 février 1917. Vente à la société coopérative "L'Egalitaire", rue Sambre-et-Meuse. Photographie parue dans le journal "Excelsior" du samedi 10 février 1917.

Excelsior – L'Equipe

Guerre 1914-1918. Triage du charbon en gare de la Chapelle. Paris, 1917. Télécharger Panier
Guerre 1914-1918. Triage du charbon en gare de la Chapelle. Paris, 1917.

Collection Roger-Viollet

Pages