Les quartiers du 11eme Arrondissement

Les quartiers du 11eme Arrondissement

A l'Est de la capitale, le futur 11e arrondissement, longtemps rural, se peuple autour des faubourgs Saint-Antoine et du Temple. En 1657, Louis XIV accorde la liberté du travail aux artisans qui s'y implantent, suivis par les manufactures et leurs ouvriers. Les faubourgs surpeuplés sont de toutes les révolutions, de la prise de la Bastille aux "3 Glorieuses" de 1830, de la Révolution de 1848 aux barricades de la Commune. La tradition des grandes manifestations perdure d'ailleurs aujourd'hui dans le triangle République-Bastille-Nation. Pour mater ce peuple turbulent, on construit des prisons : longtemps après la Bastille sont édifiées la Petite et la Grande Roquette, en 1825 et 1836. Pour le contrôler, Napoléon III et son préfet Haussmann taillent les percées des actuels boulevards Voltaire et Richard-Lenoir, et des avenues de la République, Parmentier et Ledru-Rollin. Les faubourgs sont aussi des lieux de plaisir : aux guinguettes du 18e siècle succèdent les bals de la "Bastoche" où, à la Belle Epoque se côtoient fêtards et mauvais garçons.

 Photographie(s)

Arrondissement

Les histoires dans l'histoire
La Bastille

36 Photographie(s)

La rue de Lappe

11 Photographie(s)

640px 400px