Le pavé parisien

Le pavé parisien

On le bat, on le brûle parfois, espérant un jour prochain en tenir le haut ou du moins ne pas finir dessus. Symbole de contestation on l’a recouvert de bitume alors que dessous, comme chacun sait, se cache la plage…  Les rues pavées sont aussi vieilles que le monde civilisé, mais c'est au 17e siècle qu’apparait le pavé de grès de 18x18 ou 20x20 tel qu'on peut le voir dans la cour de Versailles ou dans celles des hôtels particuliers du Marais, résultant du savoir-faire d’artisans aujourd’hui disparus : tailleurs de pierre, paveurs et épinceurs. La rue du Haut-Pavé n’en a plus mais il est toujours là, le pavé, et façonne nos chemins, des barricades jusqu’aux rues piétonnes des centres dits « anciens ».
Ce cauchemar du Paris-Roubaix et des chaussures à talons, tient une sacrée place dans nos petites vies de parisiens ! Nous lui rendons en hommage, en images.

 Photographie(s)

Art et techniques

Les histoires dans l'histoire
Pavés pittoresques

21 Photographie(s)

Artisans du pavé

21 Photographie(s)

Pavés de conflits

10 Photographie(s)

640px 400px