Le Front populaire à Paris

Le Front populaire à Paris

En réponse aux violentes manifestations suscitées par les ligues nationalistes en février 1934, les partis de gauche s’unissent face à la montée de l’extrême droite et le danger d’un régime dictatorial. En 1936, les élections sont remportées par cette coalition qui gouvernera jusqu’en 1938 sous la présidence de Léon Blum. Mais l’augmentation du chômage et la baisse du pouvoir d’achat sont à l’origine de grèves et grandes manifestations populaires. Le 7 juin 1936, les accords de Matignon sont signés entre la CGT et le patronat. Ils instaurent la semaine de 40 heures, l’augmentation des salaires, et surtout, les premiers congés payés (2 semaines). Dans ce cadre, 600.000 vacanciers bénéficient du "billet populaire de congé annuel" offrant 40% de réduction sur les trains, et des associations sportives et de plein air, camping et culture, cyclotourisme naissent dans toute la France.
A l’occasion des 80 ans du Front populaire, retrouvez ces images dans nos collections.

 Photographie(s)

Evénements

Les histoires dans l'histoire
Février 1934

25 Photographie(s)

Les congés payés

21 Photographie(s)

640px 400px